Retrouver un ami …

… sans les réseaux sociaux, de nous jour, c’est encore possible !!! Si si ! Bon ok je l’admet il faut avoir beaucoup de chance…
Si tu regardes à droite là, tu comprendras que je suis de ces blogueuses, à tendance geek, donc très connecté : Facebook, instagram, Twitter, tout y passe.. Mais là sans l’aide du destin cela n’aurai pas été possible.
Tout c’est passé Jeudi 10 mars. Nono était malade et j’ai passé la journée au compte de goutte des nouvelles de la puce. La journée me semblait bien longuette au boulot. Loin de ma petite malade.
Et une moto blanche est arrivé sur le parking. Super ! Un visiteur me changera les idées, j’arrêterai de me faire du mouron pour la puce.
Le dit-visiteur s’avance donc vers moi, et là…. Je suis sur le cul, cet homme ressemble terriblement à un copain d’enfance ! Est-ce lui ou pas ?
Il engage la discutions, et ce seront les documents du boulot qui m’apporterons la réponse : oui c’est bien lui !!
Forcement mes propos concernant le travail ne tienne plus bien la route, je bégaie et bafouille, en cherchant comment lui dire que l’on se connaît ! Ca fait siiiii longtemps !
Et puis je me lance ! Il se souviens de moi et semble ravis de savoir que c’est moi. Alors on prends des « nouvelles » l’un de l’autre. Que fais tu dans la vie, où vis tu, toussa toussa !
Qu’est ce que je suis contente de le revoir ! De savoir qu’il va bien. 
A l’époque, en 1997 pour être exacte, il venait d’arriver en France. Il quittait son pays la Biélorussie. Il ne parlait pas très bien Français, mais quand on est gosse il n’y a pas besoin de mot pour faire les fou ensembles. Principalement pour faire les pitres au bord de la piscine, et des descentes infernales sur les parkings en pente le tout sur des rollers !
Bien entendu, avant de nous quitter on s’échange nos noms, histoire de se « rajouter » sur Facebook !!
Ca aurait fait 20 ans ! 20 ans que l’on ne s’était pas vue ! Et voilà qu’au détour d’une porte de garage (c’est donc mon boulot pour ceux qui ne le savent pas), on a pu se retrouver.
Comme toujours dans des cas comme ça, c’est de savoir si le lien restera ou si l’on prendra des nouvelles uniquement tous les Saint Glinglin. Mais il a l’air d’être un jeune homme plein d’humour et je suis sûr que l’on s’entendrai aussi bien qu’il y a 20 ans. Finalement il ne me reste plus qu’à apprendre à le connaître « vraiment ».
Haaaaa la magie du sans-réseau-social c’est beau n’est ce pas ?

Une réflexion sur “Retrouver un ami …

  1. Ça m'est arrivé une fois, non pas avec un ancien ami mais juste un gars que je connaissais de vue. Je lui demandé son prénom pour mon dossier, il m'a donné son nom (ouais en général les gens ont souvent du mal ahah) et après son prénom. Et là je l'ai regardé genre « je me disais bien que ta tronche me disait quelque chose ! ». Mais c'était genre un copain d'une copine que je ne connaissais que de nom, donc j'ai pas posé plus de question que ça. Comme ma nouvelle banquière qui devait être dans mon collège ou dans mon lycée mais que je n'ai jamais côtoyé. Bon ce qui est sur c'est que dans le Centre, ça devrait beaucoup moins m'arriver !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *