Pour ou contre une veilleuse la nuit

Avant d’être parent, il y a très souvent plein de principe qui te tiennent très à cœur. Et bien évidemment une fois que tu es enfin parent, tu ne t’y tiens absolument pas !
Par exemple, quand j’étais enceinte je disais à qui voulait bien l’entendre que je laisserai très facilement ma fille pour une nuit si cela était mieux pour elle. Tin-tin ! Une fois que ma princesse était dans mes bras, impossible de la lâcher. A présent elle grandis et je sais que c’est important de ce faire « violence » pour son bon développement personnel.
Et puis il y a quand même des principes dont tu es très très fière d’avoir réussi à tenir.
Ici, c’était le cas pour la veilleuse.
Pour moi, une veilleuse était simplement inutile. Je pense que de mettre une veilleuse à un enfant, c’est bien plus pour rassurer les parents, ou pour faire plaisir à l’enfant. Mais certainement pas d’être vraiment utile en soit.
Alors j’étais vraiment très fière, oui parce que ce principe là était tenu. Nono n’a pas de veilleuse ! Héhé !
La veilleuse Nomade Pabobo qu’elle aura plus tard pour aller jusqu’au WC pendant la nuit par exemple.

 

Mais c’était sans compté sur Nono la maline ! Ouaip…
Tout a commencé par le départ de Ludo en formation. Le voilà partie pour une semaine, et moi en tant que première chochote d’Alsace / de France / du Monde, impossible d’imaginer dormir dans ma chambre seule. Alors je dors dans la chambre avec Nono. Elle dans son lit, et moi sur le matelas par terre à côté de son lit.
Là, pendant une nuit, Nono se réveil. Le baby phone qui est resté branché s’enclenche. Oui j’ai laissé le récepteur allumé dans le salon. Et notre baby phone c’est ca :
Avec l’écran affichant la température qui s’allume sur le récepteur ET sur l’émetteur.
Bref, Nono se réveil donc, et le baby phone s’enclenche, allumant l’écran et diffusant une lumière. Sur le coup je ne réagis pas, et j’attend de voir si Nono se rendors ou s’il faut que j’annonce ma présence dans la pièce (bah oui j’allais pas lui avouer que je suis une trouillard quand même. J’avais bien l’intention de m’éclipsé au petit matin avant qu’elle ne se réveil).
Mais Nono ne se rendors pas de suite… Le baby phone s’éteints, et là j’assiste à une scène.. Presque sur-réaliste.
Nono dit juste « Euh », le baby phone s’allume à nouveau et l’écran diffuse une lumière suffisante pour éclairer la pièce. Le baby phone, s’éteints et Nono recommence. « Euh » : lumière dans la pièce grâce au baby phone.
Wookayyy !
En gros, Nono utilise tout simplement son baby phone comme veilleuse. Comment réduire à néant tout tes plans super élaboré de parent warior !
Nono 1 – Papa/Maman – 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *