Nono et le terrible two

Nono a fêté ses 2 ans le 23 mai.  C’est ce jour précis (à quelques heures près je dirai), qu’elle est passé dans la phase dite du « Terrible Two ».
Vous savez c’est cette phase ou les enfants se transforment en petit être diabolique. Les pédopsychiatres affectionnent beaucoup cette phase. Et les parents là redoute peu être autant que l’adolescence.
Alors moi aussi je me rassure en me disant que c’est ça faute à ce foutu Terrible Two. Bah oui, ma fille c’est carrément un ange parfait que ca peut pas être sa faute à elle [dixit la mère tout aussi parfaite que son enfant hihi].
Surtout quand :
Elle réponds non qu’elle ne veut pas de dessert mais que la seconde qui suit, bah elle a changé d’avis.
 
Ou bien quand :
Elle ne veut surtout pas aller au bain, mais qu’elle déverse volontiers ses jouets dans la baignoire tout en se déshabillant avant de hisser sa jambe sur le rebord de la baignoire histoire de gagner du temps.
Elle peut aussi répondre non à toute autre question de type :
Viens mettre tes chaussures Nono et s’il te plaît dépêche toi on est super en retard !
Tu dois faire pipi ?
Viens avec moi on va s’habiller.
[Liste non exhaustive]
Mais peut on tout mettre sur le dos du terrible two ? Trop fastoche!
Quand elle veut absolument porter ses bottes de pluie en pleine période de canicule, je dis : Oui c’est sa faute !
Quand ca fait 15 fois que je lui dis que ce sont les écouteurs qu’il faut mettre dans les oreilles et non pas la prise jack. Que je fini par lui confisquer puisqu’elle n’écoute pas, et que ça se termine en grosses larmes accompagné de gros sanglots. Bah c’est la faute à ce co***rd de Terrible two. Ouai les larmes et le non écoutage de consigne, les deux !
Quand elle fait sa commandeuse et que toi bizarrement tu dois absolument obéir à ses ordres sous peine de grosses larmes. Et je t’assure que ça c’est super agaçant. « Maman viens! » Avec tirage de main, poussage de dos, répétition phonique. Soit tu cède,  soit tu décède d’un bras arrachées ou de tympan perforé. Fait ton choix, le miens est fait : je suis son esclave !
Quand elle décide qu’elle ne fera pas sa sieste aujourd’hui. Que pour trouver tes limites elle sortira 4 fois de sa turbulette. Et que forcement elle sera très relou pénible en fin de journée, histoire de te pousser à bouts. Encore ce f**tu Terrible Two.
Je pense que je pourrais continuer ainsi encore un long moment, mais je vais m’en tenir à ça pour le moment. Tout d’abord pour ne pas trop effrayer les mamans qui organise en ce moment les deuxième gouter d’anniversaire de leurs chérubin [Tout aussi angélique que ma fille l’était, mais ca c’était avant]. Et puis j’en garde sous le coude pour un prochain article 😉

 

On se retrouvera lors de la prochaine crise de Terrible Two ! Mouahahahah [rire sadique].
PS : A ce qui parait, soit tu le paie cher au Terrible Two, soit tu le paiera à l’adolescence. Je sais pas lequel est préférable.. On en reparle dans 13 ans 😉

Une réflexion sur “Nono et le terrible two

  1. Ma Choupette doit être dans cette phase aussi. En mode relou, ange paisible et adorable d'un côté, démon hurlant et dégoulinant de morve d'un autre. Hier je lui ai dit qu'on serait ensemble 3 semaines pour les vacances. Elle m'a dit que non elle voulait pas. Je lui ai dit que ça me rendait triste qu'elle dise ça. Elle m'a dit « vas-y pleure ». Et à côté de ça, elle me demande des « groooooos câlins ». Nos enfants sont ingrats. Ils sont encore jeunes et en pleine phase de test, c'est juste super dur, mais il faut faire avec. Bon courage alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *