Musée Hansi de colmar

C’était dimanche après nouvel an. Les parents de ludo nous appellent en fin de mâtiné pour nous proposer d’aller visiter le musée Hansi à Colmar. Eux n’ont plus ne l’avais jamais visité d’ailleurs.
Autant les illustrations d’alsaciens et d’alsaciennes faite pas Hansi je connaissais. Mais je ne connaissais absolument pas son histoire. Et j’ai drôlement été surprise lorsque je l’ai découverte.

 

Tout d’abord par ses très jolies toiles faite en pastel et acrylique de nos sublimes paysages alsacien. C’était assez drôle de découvrir ma région vu par ce monsieur avant la 2nd guerre mondiale. C’était aussi bizarre de reconnaître parfaitement les rues colmariennes que nous connaissons bien.
Une réplique d’intérieur de train qui a beaucoup plu à Nono.
Puis le style Hansi c’est affirmé avec l’arrivée de la guerre. Il s’est donc mis à immortaliser les moments importants du début de la guerre. Puis il s’est engagé dans l’armée françaises dans le service propagande.

 

 

J’ai beaucoup aimé les deux tableaux ci-dessous. Plein de détail qui font sourire ou qui font prendre conscience.

 

 

Il fera aussi de nombreux ouvrages dont un qui m’a de suite fait penser à Nono : « l’histoire de la guerre raconté par l’oncle hansi ». J’ai alors dit à ludo que ce livre il fallait le trouver pour que nono puisse le lire lorsqu’elle en aura l’âge. Cela pourrait sûrement l’aider à comprendre les moments clés de ses guerres. Ces moments que moi même j’ai eu beaucoup de mal à saisir et à assemblé (étant aussi forte en histoire que les anges de la télé réalité  le sont en francais).
Et puis le papa de ludo me dit qu’il a se livre à la maison. A peine rentre, la maman de ludo avait mis la main dessus et me la donc prêté. Nono pourra donc en profiter lorsqu’elle se rendra chez eux.
J’étais ravie de découvrir ce musée en plein coeur de la ville colmarienne. Qui m’a permis de mieux découvrir ce personnage important en Alsace. Et de l’apprécier davantage.

 

 C’était également un doux moment partagé en famille. C’était très agréable d’autant plus que Nono était très sage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *