Mon combat, mon pèse personne et moi.

J’ai toujours été une personne rondelette. Pas trop rond mais… pas mince non plus. Le style de fille un peu en sur-poids mais surtout complexé par ce corps « douillet ».
Quand, avec Mr moquette, nous avons parlé de projet bébé, mais surtout quand j’ai eu les résultats positif du labo, je me suis dit « ma cocotte, va falloir te tenir à carreau ou tu va morfler ».

 

En gros, ok j’étais enceinte. Mais les phrase du style :  
« tu manges pour deux », PAS QUESTION !!!! 
Je savais pertinemment que chaque kilo en trop pris serait un kilo collé à mon petit corps, mais alors collé à vie. Je savais qu’avec un bébé, mon boulot et ma maison, il me serai impossible de reprendre le sport. Je savais aussi que s’annonçait un combat sans règle et sans limite entre mon corps et mon pèse personne..
Round 1 – La grossesse,
Quel chamboulement.. Voir notre corps changer et là balance s’affoler.. Ça me fessai terriblement peur. Alors mon corps l’a joué fine. Après avoir discuté avec une amie sage femme, j’ai appris qu’une femme enceinte n’assimilait pas les calories de là même façon que d’habitude. Alors mes consignes était : pas trop de fruit (ennemi caché qui risqueraient de faire gagner là balance), petit déjeuné = tisanes – pain au lait ou petit lu et basta. Un encas obligatoire pour ne pas mourir de faim dans là matinée = pain au lait ou petit lu. Déjeuné équilibré et varié. Encas dans l’après midi idem à celui du matin, si besoin. Et dîner léger équilibré et varié.
Pendant tout le long de ma grossesse mon corps à vu là balance prendre de l’avance. Mais mon corps ne s’est pas laisse faire sans rien dire et à essayé de limiter la casse. 
Avec du recul, à trop vouloir bien faire, j’ai l’impression d’avoir raté quelque chose de ma grossesse. J’ai ce sentiment d’avoir gâche ces moments par cette pensée qui me hantait sans arrêt « fait gaffe ma cocotte ou tu va morfler »…
fin du round 1 – la balance prend une avance de 14kg.
Round 2 – la vengeance
Après la naissance de Nono, et à mon retour de la maternité mon premier réflexe aura été de me peser. La balance affichait toujours + 8 kg. Mais mon corps n’avais pas dit son dernier mots.
Et pour le coup, je peux remercier mon allaitement qui m’aura permis de perdre très facilement ces 8 kg. J’ai simplement continuer de faire attention à mon alimentation.. 
C’est là que je regrette un peu, mais je me dit surtout que j’ai beaucoup de chance d’avoir aussi facilement perdu ces kilos.

3 semaines après mon accouchement.
Fin du round 2 – 4 mois après mon accouchement mon corps reprend l’avantage nous sommes à égalité.
Round 3 – Match Final
Aujourd’hui j’ai une fierté : j’ai perdu 1kg de plus qu’avant la grossesse.
Mes vêtements me déteste parce qu’il me sont trop grand et je les em@#%&*de. 
Aujourd’hui.

 

Je suis contente d’avoir perdu 15kg en 6 mois et de m’être stabilisée.
Ce qui reste mon combat quotidien c’est la crainte d’en reprendre..

Mais je tiens le bon bout. Je suis contente de mon corps qui aura repris le dessus sûr le pèse personne.
Prochain match à venir : Mon corps, et l’allaitement…

Une réflexion sur “Mon combat, mon pèse personne et moi.

  1. Même combat avec ma balance depuis que je suis ado… Par contre, 1 mois après mon accouchement, je voulais me peser pour voir un peu sauf que la pile de la balance est plate. Je me dis que c'est pas plus mal, je ne me pèse pas et ça m'évite de psychoter sur mon poids 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *