Les dents je vous hais

Oui je hais ces fichues dents de lait qui pousse et fond souffrir ma Ninette. Actuellement, ces 3 dents qui s’annoncent en même temps. Et comme à chaque fois Nono a une rhino-pharyngite. Mais là avec 3 dents d’un coup, je te raconte même pas la rhino carabiné qu’elle me fait.
Maxi nez bouché qui l’empêche de respiré correctement. Forte fièvre (dimanche soir c’était 39.8° et je fessai pas ma maligne – Merci Maëva pour ton soutiens). Et toux incessante qui la fait vomir (je t’en parlais déjà >>> ICI <<<).
Alors on a recommencé à lui donner de l’homéopathie. Allium cepa / Kalium pour le rhume. On c’est aussi armé de spray d’eau de mer pour dégager le nez.

Mais ce n’est pas vraiment là que je voulais en venir.

Non. Ce dont je voulais parler de soir, c’est la difficulté pour un couple de vivre cette situation difficile. C’est là qu’on prend du recul par rapport à notre quotidien. Qu’on réalise la chance que l’on a, et que l’on a pu avoir..

Après la naissance de Nono, je m’étais rendu compte que son arrivé avec vraiment renforcé notre couple. On se parlais plus, on se disputais moins, bref on était sur notre nuage familiale.

Mais là, avec les deux dernières nuits passé, je m’aperçois de la chance que nous avons eu que Nono face si rapidement ses nuits. Parce que là, on est tous les deux fatigués des réveils toutes les 30 min quasiment toute la nuit. Ajouté à cette fatigue, ce stress de l’entendre continuellement chuiné dans le babyphone. On voudrais pouvoir l’aider mais on ne peut rien faire de plus. Alors on se dispute plus, on est pas d’accord sur les choix de l’un ou l’autre.
Il m’énerve à vouloir la mettre en lit trop tôt en disant qu’elle est fatigué, mais que finalement elle mette plus d’une heure et demi à trouver le sommeil. (Temps durant lequel elle chuine dans le babyphone.)
Lui se fâche parce que je m’entête à faire un lavage de nez à Nono, qui se termine en saignement de nez. Il manque de patience, parce qu’on passe de mauvaise nuit, et lui de mauvaise journée au boulot.
Bref c’est vraiment un cercle vicieux. Plus tu es fatigué, plus tu es irritable, plus tu t’en prend trop facilement à l’autre.
Je compatis avec tous les parents dont les enfants ne font pas leurs nuits. Courage à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *