le pire début de journée pour une Working mum

C’était mardi 16 septembre…

Je crois que je me souviendrais longtemps de ce mardi matin qui avait pourtant pas trop mal démarré…
Le réveil sonne, on se lève. Ludo part lever Nono comme à son habitude. 
Mais contrairement à d’habitude c’est Ludo qui prépare le biberon à Nono parce que moi je traîne à la salle de bain..

Quand j’arrive pour prendre mon petit déjeuner Nono à presque fini son biberon. Et Ludo part au boulot.
Nono termine son biberon et me réclame les Biscuit de mon petit déjeuner. Je suis gentille et je partage avec elle.. mais d’un seul mouvement la miss renverse l’intégralité de mon café sur la table, avec les ordinateurs et tout.. j’étais folle ! Comme si j’avais besoin de ça le matin avant d’aller au boulot..
Oui mes grandes sœurs, quand Nono renverse ma tasse, je prends des photos !
Et c’est pas finis…
Après avoir tout nettoyé, on file dans la chambre de Nono pour l’habiller. Le temps d’ouvrir les volets, et la miss s’empare d’un livre (2 fois plus gros qu’elle), et bien sûr, tombe la tête la première contre la poignée du tiroir de la table à langer. Pointu la poignée sinon c’est moins drôle. 
Je file à la salle de bain, Nono sous le bras, pour lui mettre un gants de toilette sur la tête, n’ayant pas encore repérer le point de blessure. Je m’imaginais déjà appeler le boulot pour leur dire que je n’irai pas bosser (non pas pour la poisse de cette journée qui démarrait franchement mal) mais plus parce que j’étais persuadé que c’était son œil qui avait tapé la poignée.
 
Et c’est pas finis…
 
Non c’est pas finis, quoi de plus drôle en déboulant dans la salle de bain, que de cogner son pieds dans le pot de Nono, oui le pot que je n’avais évidement pas eu le temps de vider (Pardon à ceux à qui j’ai menti en racontant m’être éclaboussé avec le gant de toilette, oui j’avais un peu honte de dire que j’avais pas pris 2 min pour vider le pot, ici je me repantis). 
Bref, du pipi sur le jeans sa craints et sa pue. J’ai donc eu la chance de changer de pantalon avant de pointer en retard de 5 min chez la Nounou, et 10 au boulot. Bah oui, quitte à être en retard, autant l’être pour de bon et profiter de faire un dernier bisous à Miss La poisse.
 
C’est avec un grand sourire que j’ai confié Nono à sa Nounou en lui souhaitant « Bonne Chance » !!
 
Heureusement pour nous 3 (Nono, Nounou et moi) les misères s’en sont tenu à cette unique heure de « préparation ».
 
M’enfin une chose est sur, cet épisode, je m’en rappellerai longtemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *