On a testé pour vous :

La gastro-surprise !
 
Oui enfin c’est pas un test prémédité non plus hein ! Ca nous est tombé sur le coin de la figure sans même qu’on s’en aperçoive. Mais Nono est forte, courageuse et robuste ! Tout le contraire de sa maman  (ouai j’assume !).
 
Mardi soir, j’ai donc cherché Nono chez la Nounou. La journée c’était bien passé, à part le gouter. Nono n’avait pas faim et n’avait pas beaucoup mangé. Mais le soir, au moment du repas, elle avait dévoré son repas comme une ogresse, donc je ne me suis pas inquiété. Elle avait forcement faim avec le manque du goûter. Elle se couche à 20h comme à notre habitude, après l’histoire du soir, la musique de la nuit, un câlin, un bisous et voilà ! Elle s’est endormi paisiblement.
 
Et puis vers 22h30, le baby phone s’enclenche et je l’entends chuiner. Je décide d’aller là voir pour lui proposer à boire. Ces derniers temps elle boit beaucoup la nuit. Je la prends contre moi, lui donne son biberon d’eau et comme à mon habitude, j’enfuie ma tête dans son cou. Et là je suis surprise, je l’a trouve fiévreuse. J’hésite entre la « réveiller » complètement pour lui prendre la température, et la recoucher vu qu’elle avait bu et qu’elle voulait retourner au lit. Mais en lui prenant la main, je me rends compte que ca ne vas pas, il faut lui prendre la température. J’ai regretté mon geste bien fait.
 

 

 

Je la réveille donc, et le thermomètre affiche 40°1. Je lui donne de l’advil en sirop et la recouche. Mais elle était réveillé et bien réveillé (oui elle est pas du genre à faire les choses à moitié).
Ludo décide donc de la chercher pour la prendre avec nous dans le lit. Mais vraiment le Co-Dodo c’est pas pour nous. Nono croit que c’est la fête et nous le fait remarquer.
Elle se lève dans le lit, joue avec le babyphone, nous réclame sans cesse à boire, se tourne, se retourne, se colle dans mon dos, ou ventile avec ses bras en défrichant tout sur son passage, oui même ma tête ou le bras à Ludo.
Quand je me retourne pour la 3 millième fois, je jette un œil au réveil et là : 6h30 ! Ôh noooon ! Déjà ?! L’heure de nous lever.
Mais avant même qu’on ai le temps d’émerger, Nono montre des signes d’envie de vomir, Ludo détale comme un lapin jusqu’à l’évier de la cuisine.
Fiouuu les draps ont eu chaud, et nous aussi. On se recouche, oui pour 10 min c’est inutile mais c’est pour la conscience.
Je vous passe les détails de Nono à quatre patte dans le lit, on entends un gros bruit bizarre provenant de l’intérieur de sa couche, une odeur immonde qui se repends très rapidement dans la pièce, et Nono qui relève la tête pour me regarder et qui me dit : « Ôh !? »
Après un second vomito, je décide d’appeler le boulot pour annoncer la bonne nouvelle : Nono est malade, je ne viendrais pas bosser. Si c’est une gastro, je ne viendrais pas demain.
Je l’emmène donc chez le médecin, et en signe de bienvenue/bonjour/preuve Nono nous gratifia d’un majestueux vomi dans la salle d’attente. De quoi me rendre fière d’elle et super à l’aise avec ce médecin que je rencontrait pour la première fois (Oui mon médecin traitant ne consulte pas le mercredi).
Bingo c’est la gastro !
Dans les heures qui ont suivies, on essuieras une ou deux bassines supplémentaire et un nombre incalculable de popotin. Mais comme Nono c’est une princesse, elle à réclamé la bassine, et une fois l’arrière train miné, elle se dirigeait toute seule vers sa chambre pour un pit-stop couche.
Aujourd’hui elle va déjà bien mieux. Elle a passé une bonne nuit. Elle mange à nouveau doucement. J’ai pas eu de problème pour la faire boire de l’eau en continue. Le seul problème rencontré c’est de lui faire prendre son médicament anticacamoue. Mais j’ai abdiqué rapidement. Tant qu’elle reprends des forces.
Du coup, je suis en weekend forcé, ben oui demain c’est férié en Alsace. On va profiter d’être ensemble tous les trois.
 

Une réflexion sur “On a testé pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *