Mal de transport – Solution

Je vous avais fait par des soucis que Nono rencontrait lorsque nous sommes en voiture. Un comble pour la fille d’un pilote et d’une copilote de rallye.

 

Avec ludo, nous avons donc cherché des solutions. On a commencé par tester l’homéopathie. A la pharmacie, on nous a conseillé la Cocculine. Ca a été efficace… uniquement sur les petits trajets, ou trajets d’autoroute.
On c’est ensuite renseigné sur les bracelets qui existe contre le mal de transport. Mais va mettre un bracelet trop grand à une 18 mois en lui demandant de le garder contre la peau, et surtout sans jouer avec ! Juste inenvisageable. Mais d’après mon beau-frère, c’est super efficace sur les adultes.
 
Ca devenait de plus en plus pesant. Nos amis habitant plutôt loin de chez nous, on c’est senti un peu coincé par ce problème. C’était pas agréable pour Nono qui avait mal au ventre. C’était super angoissant pour moi. J’étais toujours sur mes gardes. Dès que j’entendais un bruit suspect, je me retournais sur le siège passager en dégainant une serviette éponge.. Et puis la voiture souffrait aussi pauvre titine.
 
Oui, je vous parle en employant le passé, parce que ca : c’était avant !!
 
Avant d’avoir trouvé LA solution !
VIVE LE CHIROPRACTEUR !
Hé oui, j’ai emmené Nono consulter un chiropracteur. Ca méthode de travail est assez particulière, parce que lui ne fait pas craquer les os (si je te jure c’est un vrai chiropracteur, pas un charlatan, son diplôme trône fièrement dans sa salle d’attente, à côté de celui de sa femme, chiro elle aussi, mais méthode traditionnelle).
Bref, il fait juste des points de « pression » sur le système nerveux, afin de corriger certaine chose.
En tout, nous avons été le voir 3 fois. Nous avons payé 30 € par séance (ce qui reste raisonnable mais non remboursé, j’ai une mutuelle moisie, faut d’ailleurs que je règle ça).
A la première séance, nous avons fait un Chek-Up complet. Le Chiro’ me fait par d’un « problème » de diaphragme trop sensible, d’où les vomissements répété. Il remarque aussi un petit point sensible au niveau du genoux gauche, mais qu’il a rectifié. 
 
Depuis, nous avons fait un aller-retour dans les Vosges pour nouvel an, et bien : ELLE N’A PAS VOMIS !
Sans homéopathie, sans rien.
 
Bon par contre, elle n’aime quand même pas la voiture. Elle s’ennuie, et d’être attaché ca ne lui plait pas trop. Du coup, elle chouine, et je dois l’occuper comme je peux. J’utilise les jouets. Une fois tous les jouets passé, je suis obligé de regarder autour de moi, une carte routière : « Tiens Nono apprends un peu de géo' ». Ensuite les clefs de la maison y passe, puis les feuilles de constat d’assurance, enfin bref tout y passe !!
 

 

J’en ai aussi profité pour parler au chiro’ d’un autre soucis que nous rencontrons avec Nono. Je n’en ai jamais parlé sur le blog. J’en avais parlé à mon médecin traitant et elle m’avait répondu que Nono avait simplement un système digestif trop rapide.
Depuis sa naissance Nono n’a jamais eu de cèle moulé.
Il a remarqué qu’une valve de la digestion était « mal réglé ». Il a donc rectifié ça. Il y avait eu du progrès de ce côté là. Mais depuis Nono sort une nouvelle dent, du coup c’est couche qui déborde sur couche qui déborde.
Je vais donc attendre que cette dent soit sortie pour voir si il y a du mieux. Et au besoin je retournerais le voir.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *