Fière comme artaban – une histoire de doudou

Jeudi, je te racontais comment la Nounou de Noéline avait été élogieuse à mon encontre >>> ICI <<<
 
Prépare toi un café, quelques biscuits, installe toi confortablement attention je vais donc t’expliquer le pourquoi du comment, promis j’essaye de faire court.
 
A la naissance de Noéline, nous avons pris la décision de lui proposer 4 doudous potentiels. Nous souhaitions qu’elle face son choix elle-même. De ne pas lui imposer UN doudou en particulier. J’avais donc mis deux doudous dans son lit, et deux autres dans son sac à langer pour chez Nounou.
 
Après plus de 8 mois ainsi, nous avons enfin remarqué un début d’attachement à UN doudou. Il ne m’en fallait pas plus pour lui retirer les 3 autres doudous au risque de nous retrouver avec un bébé et quatre doudous !! Hey pas folle la maman-guêpe !
 
L’heureuse gagnante est donc : SUZI !
Présente dans la bannière du blog (tout la haut, la haut, la haut !!)
 
Une idée s’est donc imposé à moi. Il me faudrait des Suzi de renfort. J’ai donc décidé d’acheter 2 Suzi supplémentaires, pour ainsi avoir 3 Suzi. Une en charge de gardé le lit sous haute surveillance pendant note absence la journée, mais aussi pendant le sommeil de Noéline. Une en charge des déplacements : Nounou, Mamie & Papy, Tata & Tonton, Ami(s) ! Et enfin une dernière qui me permet de faire un roulement pour pouvoir laver Suzi et qu’elle garde ainsi de sa superbe !!
 
C’est donc en expliquant ma théorie à Nounou que j’ai eu droit à des compliments digne de faire rougir une panthère noire et qui ma permis d’être de bonne humeur pour la journée !
 
Allez admet qu’elle est ingénieuse ma théorie !!
Bref, me voilà lancé dans la recherche des Suzi bis et Suzi ter. De marque SAUTHON, je les ai rapidement trouvé moins cher sur internet, frais de port offert en relais colis! Délai de livraison annoncé : 4-5 jours. J’ai passé commande mercredi soir, reçu samedi après-midi !
Trouveras tu le plus vieux des trois ?!
Noéline entouré de ses trois Suzi. Mais juste pour le temps des photos, ensuite Suzi à trouvé la machine à laver, Suzi bis le sac à langer, Suzi ter la chambre à coucher !
 



Ce que Noéline aime le plus : manger les bouts du doudou !! La raison pour laquelle il est tout dégeu-mouillé le doudou !

Allez je vous laisse, je file trouver d’autre idée ingénieuse pour rendre ma fille toujours plus heureuse !

Une réflexion sur “Fière comme artaban – une histoire de doudou

  1. Constance n'a pas encore vraiment jeté son dévolu sur un doudou particulier, bien qu'elle prenne toujours sa veilleuse dans les bras a la sieste en tripotant l'étiquette. elle est fan des étiquettes !!!
    j'ai que tu avais reçu le coupon, je suis soulagée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *