Cadeaux de Naissance pour Alexandre

Comme à chaque naissance dans mon entourage, je prends beaucoup de plaisir à coudre des cadeaux de naissance. J’aime les personnaliser, les adapter et les ajuster à ma convenance, et selon ma propre expérience de maman.

On aura mis du temps à aller le rencontrer ce petit Alexandre. La faute aux microbes ! Mais c’est chose faite, alors je peux vous dévoiler mes cousettes pleine d’amour pour lui.

Patron : Turbulette et bavette maison

Lieu d’achat du Tissus : Toto Tissus Colmar

J’ai tout simplement repris le modèle d’une turbulette et d’un bavoir que j’avais pour Nono. J’en ai dessiné les dimensions pour réaliser mes patrons.

Pour la turbulette, lorsque j’ai cousu les premières je me suis aidée d’un tuto trouvé sur YouTube. Malheureusement je ne me suis pas notée lequel et je ne m’en rappelle plus du tout. A présent je n’ai plus besoin de support pour les coudres. Sur cette turbulette j’ai voulu m’amuser avec un peu du passepoils et de petites étiquettes. J’en ai profité pour accrocher mon étiquette « Maman Joker », ca m’évitais de devoir la coudre au milieu du dos. Sachant que j’ai beaucoup de mal à centrer mes étiquettes, ca m’épargnait cette tâche.

DSCN3260

Pour les bavoirs, j’adore les customiser. Les doubler en trio de tissus ou en duo de tissus. J’aime également les assortir aux tissus de la turbulette. Et là pour la première fois, j’ai ajouté un transfert sur l’un des bavoirs. Je l’avais acheté sur AliExpress. Ca n’a pas été simple à transférer, tout simplement parce qu’il n’y avais pas de consigne qui accompagnait ma commande. Alors difficile de savoir la température du fer idéal et celle à ne surtout pas dépasser. Bref j’ai tâtonné et j’ai fini par y arriver. Et forcement il fallait que je m’essaye sur un motif avec des traits hyper fins et de tout petit détail. Tu les vois les petits pois ? Si un seul des pois ne transférait pas on aurait vu que ça ! Mais le résultat me plait beaucoup et je pense que je rachèterai d’autre transfert à l’occasion.

DSCN3259

Aussitôt offert, aussitôt adoptés. Mon amie m’a confié qu’elle comptait racheter une turbulette donc ca tombait bien. Et puis des bavoirs tous les parents savent qu’on en a jamais de trop !

A bientôt les cousettes.

 

 

Laisser un commentaire